12 mai 2016

Prix du collège DESNOS au Concours National sur la Résistance et la Déportation (CNRD)

Cette année, nous avons le plaisir de compter parmi nos élèves les lauréats suivants :

- Syana ADKHIS (PREMIER PRIX)

- Chaïma KEFI (9ème prix)

- Nada MAHI (15ème prix ex aequo)

- Claude COUPOUSSAMY (15ème prix ex aequo)

- Maéva GASCOIN (15ème prix ex aequo)

- Kadiatou DEMBELE (26ème prix ex aequo)


05 décembre 2015

"Les Héritiers"

 

"Les Héritiers" : comment un cours d'histoire a changé la vie d'un gosse de banlieue

Ahmed Dramé insiste sur ce point pendant notre entretien : son histoire n'est pas un conte de fées. Elle en a pourtant l'air. En 2009, il est en seconde au lycée Léon Blum de Créteil et tombe sur une prof d'histoire, Anne Anglès, décidée à donner une chance à sa classe, dite "difficile".

http://www.metronews.fr

 

"Les Héritiers" : comment un cours d'histoire a changé la vie d'un gosse de banlieue.

 

3 décembre 2014 PORTRAIT - A 21 ans, Ahmed Dramé adapte et joue sa propre histoire dans "Les Héritiers", un film positif et touchant sur son année de seconde et sa rencontre avec une prof qui a changé sa vie.

Ahmed Dramé insiste sur ce point pendant notre entretien : son histoire n’est pas un conte de fées. Elle en a pourtant l’air. En 2009, il est en seconde au lycée Léon Blum de Créteil et tombe sur une prof d’histoire, Anne Anglès, décidée à donner une chance à sa classe, dite "difficile". Elle inscrit ses élèves au concours national de la résistance et de la déportation qu’ils remportent, boostés par la motivation et les encouragements de l’enseignante.

Marqué par cette rencontre et mu par ses envies d’écrire et de jouer pour le cinéma, une passion née en découvrant Will Smith et Denzel Washington sur grand écran, Ahmed décide de conter son histoire dans son premier scénario. "Alors que j’écrivais, j’ai été choisi pour être le premier rôle du film Les Petits Princes. Ca m’a donné la force de montrer mon travail à des professionnels pour avoir leurs avis".
 
"Passe ton bac d'abord !"
 

Le jeune garçon dégote alors le mail de Marie-Castille Mention Schaar dont il avait adoré le film Ma première fois. "A la fin de notre rencontre, elle m’a demandé si je voulais qu’elle réalise, coécrive ou produise le film. Et c’était parti". Très vite, Ahmed fait part de son envie de jouer son propre rôle. La cinéaste pose une condition : "Passe ton bac d’abord". "Il fallait être cohérent. Je ne me serais de toute façon pas senti crédible pour parler de l’importance de l’école dans un film si je n’avais pas eu mon bac". Aujourd’hui, Ahmed a plus que jamais acquis sa légitimité.

Non content d’émouvoir aux larmes (lors du témoignage d’un ancien déporté devant les lycéens et leur prof jouée par Ariane Ascaride), Les Héritiers s’éloigne aussi des clichés véhiculés sur les gosses de banlieue à l’école. "Je voulais montrer une vision positive de cette jeunesse qui trop souvent se persuade d’être bonne à rien à cause de l’image qu’on lui renvoie", explique-t-il.

"Une question de volonté"

"Beaucoup pensent que ce que je vis est un conte de fées mais je réfute ce terme : cela ferait de moi une exception. Or mon histoire peut se reproduire : c’est une question de volonté, de courage et de rencontres". Dans le cas d’Ahmed, c’est aussi une question de talent. A 21 ans, l’acteur travaille sur son second scénario, "une histoire d’amour" a tourné dans le prochain thriller de Nicolas Boukhrief et vient d’être prénommé au césar du meilleur espoir masculin. L'avenir lui appartient, c'est certain.

 

 

02 décembre 2015

Les héritiers

LES HÉRITIERS Bande Annonce

 

23 novembre 2015

Le silence de la mer : extraits

Lecture 1 (chap 2 « Ce fut ma nièce qui alla ouvrir......qu'elle avait commencé d'y coudre » :

Extraits: 1.« Ma nièce avait ouvert la porte et restait silencieuse. Elle avait rabattu la porte sur le mur, elle se tenait elle-même contre le mur, sans rien regarder. Moi je buvais mon café, à petits coups.
L'officier, à la porte, dit : « S'il vous plaît. » Sa tête fit un petit salut. Il sembla mesurer le silence. Puis il entra. » (...)

2. « Sa tête était légérement penchée en avant, comme si le cou n'eût pas été planté sur les épaules, mais à la naissance de la poitrine. Il n'était pas voûté, mais cela faisait comme s'il l'était. Ses hanches et ses épaules étroites étaient impressionnantes. Le visage était beau. Viril et marqué de deux grandes dépressions le long des joues. On ne voyait pas les yeux que cachait l'ombre portée de l'arcade.Ils me parurent clairs. Les cheveux étaient blonds et souples, jetés en arrière, brillant soyeusement sous la lumière du lustre.
Le silence se prolongeait. Il devenait de plus en plus épais, comme le brouillard du matin. Epais et immobile. L'immobilité de ma nièce, la mienne aussi sans doute, alourdissaient ce silence, le rendaient de plomb. » (...)

3. « Je les entendis traverser l'antichambre, les pas de l'Allemand résonnèrent dans le couloir, alternativement forts et faibles, une porte s'ouvrit, puis se referma. Ma nièce revint. Elle reprit sa tasse et continua de boire son café. J'allumai une pipe. Nous restâmes silencieux quelques minutes . Je dis : « Dieu merci, il a l'air convenable. » Ma nièce haussa les épaules. Elle attira sur ses genoux ma veste de velours et termina la pièce invisible qu'elle avait commencé d'y coudre. »


21 novembre 2015

Séance du club (20 novembre 2015) : préparation du CNRD

Première séance de préparation au Concours national de la Résistance et de la Déportation.

Cette année le thème choisi est "Résister par l'art et la littérature".

Les élèves ont fait la liste des idées que nous pourrions retenir pour aborder ce sujet.

Parmi les documents étudiés, le manuscrit du poème "Liberté" de Paul Eluard (1942) annoté par l'éditeur et qui est dans les collections du Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne que le club connaît bien puisqu'il l'a visité plusieurs fois. 

Eluard

 

11 novembre 2015

Lecture du 11 novembre 2015 (photo)

11 nov 002 - Copie

Posté par M_Munhoven à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Lecture, 11 novembre 2015.

L'utilisation du premier gaz de combat.

Lecture.

Lecture des élèves du club Histoire