10 novembre 2017

Séance du vendredi 10 novembre 2017.

Préparation de la commémoration du 11 novembre. 

DECBF937-72A0-4F88-8201-81406D626E76

607E67B6-C1A3-47A2-BF58-B289E6C32B5C

B52B9986-1CC2-4CD6-9258-75D04D5BD122

0ECA912A-4B4F-4249-8240-863BD8BF277B

5EF3FCF6-9764-4D5C-BE07-6920860F2F6B

Posté par M_Munhoven à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


05 décembre 2015

"Les Héritiers"

 

"Les Héritiers" : comment un cours d'histoire a changé la vie d'un gosse de banlieue

Ahmed Dramé insiste sur ce point pendant notre entretien : son histoire n'est pas un conte de fées. Elle en a pourtant l'air. En 2009, il est en seconde au lycée Léon Blum de Créteil et tombe sur une prof d'histoire, Anne Anglès, décidée à donner une chance à sa classe, dite "difficile".

http://www.metronews.fr

 

"Les Héritiers" : comment un cours d'histoire a changé la vie d'un gosse de banlieue.

 

3 décembre 2014 PORTRAIT - A 21 ans, Ahmed Dramé adapte et joue sa propre histoire dans "Les Héritiers", un film positif et touchant sur son année de seconde et sa rencontre avec une prof qui a changé sa vie.

Ahmed Dramé insiste sur ce point pendant notre entretien : son histoire n’est pas un conte de fées. Elle en a pourtant l’air. En 2009, il est en seconde au lycée Léon Blum de Créteil et tombe sur une prof d’histoire, Anne Anglès, décidée à donner une chance à sa classe, dite "difficile". Elle inscrit ses élèves au concours national de la résistance et de la déportation qu’ils remportent, boostés par la motivation et les encouragements de l’enseignante.

Marqué par cette rencontre et mu par ses envies d’écrire et de jouer pour le cinéma, une passion née en découvrant Will Smith et Denzel Washington sur grand écran, Ahmed décide de conter son histoire dans son premier scénario. "Alors que j’écrivais, j’ai été choisi pour être le premier rôle du film Les Petits Princes. Ca m’a donné la force de montrer mon travail à des professionnels pour avoir leurs avis".
 
"Passe ton bac d'abord !"
 

Le jeune garçon dégote alors le mail de Marie-Castille Mention Schaar dont il avait adoré le film Ma première fois. "A la fin de notre rencontre, elle m’a demandé si je voulais qu’elle réalise, coécrive ou produise le film. Et c’était parti". Très vite, Ahmed fait part de son envie de jouer son propre rôle. La cinéaste pose une condition : "Passe ton bac d’abord". "Il fallait être cohérent. Je ne me serais de toute façon pas senti crédible pour parler de l’importance de l’école dans un film si je n’avais pas eu mon bac". Aujourd’hui, Ahmed a plus que jamais acquis sa légitimité.

Non content d’émouvoir aux larmes (lors du témoignage d’un ancien déporté devant les lycéens et leur prof jouée par Ariane Ascaride), Les Héritiers s’éloigne aussi des clichés véhiculés sur les gosses de banlieue à l’école. "Je voulais montrer une vision positive de cette jeunesse qui trop souvent se persuade d’être bonne à rien à cause de l’image qu’on lui renvoie", explique-t-il.

"Une question de volonté"

"Beaucoup pensent que ce que je vis est un conte de fées mais je réfute ce terme : cela ferait de moi une exception. Or mon histoire peut se reproduire : c’est une question de volonté, de courage et de rencontres". Dans le cas d’Ahmed, c’est aussi une question de talent. A 21 ans, l’acteur travaille sur son second scénario, "une histoire d’amour" a tourné dans le prochain thriller de Nicolas Boukhrief et vient d’être prénommé au césar du meilleur espoir masculin. L'avenir lui appartient, c'est certain.

 

 

02 décembre 2015

Les héritiers

LES HÉRITIERS Bande Annonce